#41 Populisme pénal (PDF)

#41 Populisme pénal (PDF)

0,00

Mars-Avril 2008 / 104 pages

Comment échapper à cette interrogation, lorsque, au contact d’un public non sensibilisé, la question d’un changement profond des conditions carcérales est soulevée ? Les réponses les plus évidentes, mais nécessaires à rappeler, fusent : la justice n’est pas la vengeance, la justice se rend au nom de la société et pas au nom de la victime, une personne condamnée reste un être humain et ses droits doivent aussi être respectés.
La place de la victime dans le processus pénal a été l’une des, sinon la, problématiques majeures des dernières années du monde politico-judiciaire. Portée par un récit victimaire, dont les médias se sont fait un puissant relai, repris et amplifié par des politiques surfant sur le populisme pénal pour imposer un durcissement sécuritaire. Et
ce n’est pas le changement de majorité qui a fait ou qui fera reculer cette aspiration populiste, malgré les appels de la garde des Sceaux.

Catégorie :