#32 La religion en prison. Sans foi ni loi (PDF)

#32 La religion en prison. Sans foi ni loi (PDF)

0,00

Septembre-Octobre 2011 / 84 pages

La religion en prison. Mis ensemble, ces deux termes renvoient de prime abord un son de cloche crispant. Le malaise saisit vite en raison du lieu visé, que l’on ne saurait voir : la prison, zone d’ombre ou de non droit, selon, qui demeure bien souvent pour le quidam le cadet de
ses soucis. Soit. Constat inchangé jusque-là, à ceci près que, de l’avis de hauts responsables politiques, la prison
se prête à de nombreuses diatribes ignorantes du sujet. Ajoutez-y le thème de la religion et la pression monte d’un cran. Dans un pays comme le nôtre, précurseur du principe
de laïcité dans les textes, les rapports entre l’Église et l’État ainsi que la place de la religion dans la société
demeurent encore à l’heure actuelle un sujet épidermique. D’un côté, l’amalgame entre la question religieuse et la question de l’Islam ne fait que grandir depuis ces dernières
années. De l’autre, s’il est clair que le principe de laïcité dit (abusivement) « à la française » ne saurait être un principe rigide, au sens où il ne s’agit pas d’anéantir tout lien entre la puissance publique et les institutions confessionnelles mais bien d’organiser leurs relations, son interprétation l’est encore. Assurément, l’évocation de signes religieux dans l’espace public
hérissent les têtes chevelues sous bon nombre de bérets.

Catégorie :