GENEPI : Groupement Etudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées
Identifiez-vous
Mot de passe oublié?

Contacts

 

Bienvenue Sur Le Site Du Genepi

Suivez-nous sur les réseaux !

 

Facebook

 

Twitter

 

 

 

 

 

Revoir la dernière réunion publique de l'Observatoire de l'enfermement des étrangers

Le Genepi est membre de l'Observatoire de l'enfermement des étrangers (OEE) depuis septembre 2013. 
Le principe fondateur de l'OEE est la dénonciation de la banalisation de l’enfermement administratif et de la pénalisation du séjour irrégulier comme mode de gestion des étrangers. 

L'OEE organise, tous les mois, une réunion publique permettant d'échanger avec des spécialistes sur des sujets précis.

La dernière réunion publique a eu lieu mercredi 5 avril dernier, et vous pouvez dès à présent la (re)voir

 

Contrôle et internement des Tsiganes en France, autres temps, autres mœurs ?

En abrogeant la loi du 3 janvier 1969, la loi du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et à la citoyenneté a mis fin au statut juridique d’exception des Gens du voyage. A cette occasion, l’Observatoire de l’enfermement des étrangers souhaite revenir sur l’histoire de l’enfermement des nomades en France (1938-1946), précédé et suivi par deux siècles de législation spécifique à l’encontre d’une partie de la population, dénommée saltimbanques (1863), forains et nomades (1912) puis Gens du voyage (1969).

A partir des interventions initiales de :
  • Denis Peschanski, historien, directeur de recherche au CNRS, auteur de Les tsiganes en France (1939-1946), et de La France des camps. L'internement, 1938-1946,
  • et de Laurent El Ghozi, président de la Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage (Fnasat),
le débat permettra de réfléchir aux correspondances entre les mesures et modalités d’enfermement administratif des nomades et d’autres populations autour de la Seconde guerre mondiale, et des étrangers depuis la fin du XXème siècle. Et, au-delà, de mettre en perspective les stéréotypes, les dispositions coercitives et les discriminations affectant ces différentes populations, ainsi que les mouvements de résistance et de solidarité à leur égard.

 

 

 

 

1976 - 2016, les 40 ans du Genepi

 

40 ans que le Genepi a vu le jour.

40 ans qu’il n’a eu de cesse d’évoluer pour toujours rester au contact de la réalité carcérale.

40 ans de prises de positions sur les politiques pénales et pénitentiaires, politiques parfois salutaires (comme ce jour de 1981 où a été abolie la peine de mort) mais trop souvent désastreuses.

40 ans que la prison demeure une zone d’ombre de la société et que le Genepi s’efforce de la replacer au centre du débat public.

40 ans que, bon gré mal gré, il s’efforce de susciter la réflexion et l’action des pouvoirs publics autour des questions carcérales.

40 ans qu’il cherche à créer le questionnement, l’indignation, le débat, la prise de position.

40 ans qu’il construit des ponts plutôt que des murs de part et d’autre des enceintes des prisons.

40 ans qu’il intervient entre ces murs, pour créer, là où tout l’en empêche, des espaces de liberté.

40 ans, donc, que le Genepi, à défaut de les faire tomber, continue à fissurer les murs.

Et dans 40 ans ?

 

Le Genepi a besoin de vous !

Le Genepi, depuis quarante et un ans, milite pour le décloisonnement des institutions carcérales. Pour ce faire, il construit des ponts plutôt que des murs de part et d’autre de la prison, pour permettre d’une part la mise en place d’ateliers pour les personnes détenues et d’autre part la sensibilisation du public aux problématiques carcérales.


Cependant, aujourd’hui, les baisses répétées des subventions, le désengagement progressif des pouvoirs publics dans le financement des associations et un contexte économique globalement morose mettent en péril la survie de l’association.

 

Ainsi, pour nous permettre de continuer à mener nos actions, aidez-nous en nous témoignant votre soutien ici :

 

 

Grâce à ces dons, nous pourrons continuer nos actions dans et hors les murs, pour que la démocratie ne s’arrête pas aux portes des prisons. 


Actualités

Budget pénitentiaire 2018 – Pour un vote éclairé

Dans une démarche inédite, 27 associations et syndicats impliqués dans le champ pénitentiaire interpellent les parlementaires sur le projet de budget 2018 (examiné mercredi 25 octobre à 21h à...

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

Votre nouvelle fonction vous obligera à affronter la crise sociale et politique présente dans le pays. L’arrivée au second tour d’un parti d’extrême-droite témoigne de la popularité des...

Toutes les actualites
contact-genepi

Contacts

BUREAU NATIONAL

  • 12, rue Charles Fourier
    75013 Paris
  • TEL : 09.61.20.31.49
Tous les contacts

Le Passe Murailles

passe-murailles