Single Blog Title

This is a single blog caption
Communiqué du Genepi

Crise Genepi / Administration pénitentiaire. Le ministère de la Justice propose finalement une nouvelle convention. La négociation commence.

Communiqué de presse du Genepi – 21 novembre 2018

Après une mobilisation exceptionnelle de ses bénévoles, de dizaines d’organisations partenaires du Genepi, et de personnalités, soutenue par une couverture médiatique de grande ampleur, le ministère de la Justice a accepté de faire une nouvelle proposition de convention pour permettre à l’association de poursuivre son action en détention. Le texte proposé par le ministère est très en-deçà de ce que souhaite le Genepi. La négociation commence…

Les portes des prisons pourraient s’ouvrir de nouveau aux bénévoles de l’association Genepi. Après plusieurs semaines d’intense mobilisation depuis l’annonce de la rupture de la convention entre l’administration pénitentiaire et le Genepi, condamnant l’association à stopper ses activités auprès des personnes détenues, une solution semble poindre à l’horizon. Jeudi 15 novembre 2018, le principe d’une nouvelle convention a été acté par la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Mme Nicole Belloubet, et un projet de texte a été envoyé aux membres du bureau du Genepi par le cabinet de la ministre.

Le Genepi salue cette décision de la Garde des Sceaux, et le retour à une position de dialogue qui laisse entrevoir le début d’une négociation. Néanmoins, le projet de convention est très différent de celle qui a expiré en avril 2018. Elle n’inclut pas, à ce stade, le renouvellement de la subvention annuelle de 50.000€. Cette proposition appelle encore de nombreux amendements afin de permettre aux bénévoles du Genepi d’entrer à nouveau dans les centres pénitentiaires pour y assurer des ateliers d’éducation populaire et socio-culturels auprès des personnes détenues. L’association appelle de ses voeux le rétablissement d’un dialogue partenarial sincère qui ne pourra passer que par l’organisation d’un rendez-vous de négociation avec les membres du cabinet. Profondément attaché à ses valeurs démocratiques, le Genepi souligne que cette toute nouvelle convention devra également être validée par les bénévoles du Genepi qui se réuniront le 9 décembre 2018, au lendemain de la 37e Journée Prison-Justice de l’association.

Tout cela n’aurait pas été possible sans les nombreux soutiens exprimés et les actions des partenaires de l’association qui ont motivé cette réaction gouvernementale rapide. Un élan de solidarité s’est manifesté, notamment sur les réseaux sociaux (#LaPrisonSeFerme), mais aussi via une lettre de plusieurs associations et aumôneries, partenaires de l’administration pénitentiaire, une lettre ouverte à la Garde des Sceaux signée par de nombreuses organisations, ainsi qu’un communiqué commun de syndicats professionnels d’avocats et de magistrats, ou encore l’intervention de personnalités du monde prison-justice et d’élus. Le Genepi leur en est profondément reconnaissant et les appelle à rester attentifs à la suite des événements.

L’association salue également la forte mobilisation des bénévoles du Genepi, qui par leur implication locale ont su intéresser les médias régionaux, pour créer un écho à cette crise historique. La revue de presse depuis le 29 octobre 2018 est là pour le démontrer.

 

Contacts
Sophie Chardon, vice-présidente – isp@genepi.fr – 06 41 66 16 62
Eloïse Broc’h – chargée de communication – chargedecom@genepi.fr – 07 52 05 59 08