« Attentes, désincarcérer la prison »

« Attentes, désincarcérer la prison »

10,00

Livre sur l’architecture carcérale de François Lecompte.

Dans une société démocratique où les peines définitives n’existent plus, les personnes détenues sont vouées un jour à sortir. La prison est indigne, insupportable, contreproductive, si on en sort plus abimé qu’à l’entrée. Il faut pouvoir trouver en prison les moyens d’entretenir le plus normalement possible un rapport à son corps, un rapport aux autres, une capacité d’initiative. Pour ce faire, une reflexion architecturale est indispensable.

Catégorie :