#63 Déradicalisation : la mauvaise foi ?

#63 Déradicalisation : la mauvaise foi ?

7,00

#63 Lutte contre la radicalisation : la mauvaise foi ?
[Novembre / Décembre 2016, 60 pages]

Pour le célèbre sociologue Farhad Khosrokhavar, la radicalisation désigne : « le processus par lequel un individu ou un groupe adopte une forme violente d’action, directement liée à une idéologie extrémiste à contenu politique, social ou religieux qui conteste l’ordre établi sur le plan politique, social ou culturel ».
La notion de radicalisation est relativement récente, elle est apparue après les attentats du 11 septembre 2001, en particulier dans les discours médiatiques ou politiques, en lien notamment avec des problèmes sécuritaires. Après les attentats terroristes de 2015 en France, le problème de la radicalisation en prison a été mis en avant. Le phénomène est récent et a augmenté en quelques années. Face à ce risque d’embrigadement des personnes détenues les plus vulnérables par des prosélytes extrémistes, la France essaie tant bien que mal de régler le problème.
Face à cette nouvelle menace terroriste, la France a pris un certain nombre de mesures, dont la loi Urvoas (renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement, et améliorant l’efficacité et les garanties de la procédure pénale), adoptée par le Parlement le 25 mai 2016. Le droit pénal français se montre ainsi plus punitif aujourd’hui en matière de terrorisme.

Catégorie :