#42 Crimes, délits, sexualité (PDF)

#42 Crimes, délits, sexualité (PDF)

0,00

Mai-Juin 2013 / 68 pages

La délinquance sexuelle n’est pas un sujet simple à traiter.
Tout Génépiste en prend facilement conscience quand il sensibilise sur le sujet de la prison. La crispation
autour de ce sujet n’a d’égal que le tabou qui entourait – et entoure toujours – les violences sexuelles.
Les questions de la délinquance et de la criminalité sexuelle n’ont que trop rarement été abordées par le Genepi. Intéressant, parfois révoltant ou surprenant, et
même, une fois n’est pas coutume, dérangeant, ce Passe-Murailles ne peut suffire à faire le tour de la question. Nous ne sommes donc que dans une première approche.
La délinquance sexuelle doit s’étudier dans toute sa dimension. Il faut, bien entendu, se pencher sur sa dimension sociale, notamment sa perception collective
radicalement différente depuis un demi-siècle – comment ne pas songer avec stupeurs aux tribunes appelant à une libération de la sexualité des enfants dans les années 70 ? Il faut intégrer les questions psychologiques de la délinquance sexuelle, et les approches différentes des médecins autour de cette question. Il faut remettre en cause le traitement pénal dont fait l’objet la délinquance sexuelle, questionner l’absence de prévention.
Au-delà de déplorer le traitement médiatique dont font l’objet les faits divers, il nous faut oser interroger l’ensemble des enjeux sous-tendus par ce sujet. Ce travail
doit continuer, nous pouvons espérer que ce Passe-Murailles ne soit que la première pierre d’une réflexion commune et nouvelle.

Catégorie :